PILOTE.US - Journal d'un pilote francais aux Etats-Unis

@piloteus

Mon histoire



Entretien

J’ai été invité à un entretien chez Atlantic Coast Airlines (c’est un peu Air Littoral version américaine) un feeder pour United Airlines. C'était un entretien beaucoup plus "standard" (voir mon message concernant mon entretien à Continental Express. Pour les nouveaux membres : j’y ai rajouté une copie à la fin de ce message).
On avait tout d’abord un test écrit. Une trentaine de questions sur la réglementation. Puis un entretien oral avec 3 Captains. Ceci a duré presque une heure. Ils m’ont posé des questions de situation ("what would you do if..."), des questions techniques sur l’avion sur lequel je volais, questions météo, IFR, etc. Ils ont bien sûr revu mon carnet de vol, même celui que je tenais en France.
Comme j’ai réussi l'écrit et l’oral j’ai été réinvité pour la session simu. C’est un simu Jetstream 32 full motion.
Décollage depuis Washington DC, puis circuit d’attente au LOM, puis ILS au minimum, j’avais pas la piste en vue, remise des gaz. A la remise des gaz ils m’ont coupé un moteur. J’ai traité la panne et puis ils ont "gelé" le simu.
Thank you very much. Goodbye. We’ll let you know.
Deux jours plus tard (hier) ils m’appellent : Congratulations ! You are hired ! J’ai sauté de joie ! ! Moi 23 ans, myope, trouduc français qui séchait les cours pour aller à l’aéro-club du coin. Je suis pilote de ligne dans une des plus grande compagnies régionales d’Amérique. J’ai même pas un bac +1 ! Hier j’ai dépensé mes derniers ronds dans une bouteille de champagne.
Aujourd’hui, j’hésite. Je travaille à présent dans l’Air Ambulance, et j’aime mon boulot. Je ne sais pas si j’ai envie de faire autre chose que ça. L’Air Ambulance c’est l’aviation telle que je l’ai toujours imaginée. C’est un mélange parfait entre l’aviation civile et militaire. J’ai à peu près un mois pour leur donner une réponse. Et ça ne va pas être facile.

***
Mon entretien à Continental Express (5 Déc 1997)
Hier, je suis allé à un entretien chez Continental Express, compagnie aérienne régionale qui a une flotte de Beech 1900, ATR-42, ATR-72, EMB-120, EMB-145 (jet régional), un "feeder" pour Continental Airlines. J’ai été très surpris des questions qu’ils m’ont posées. Je m’attendais à des questions sur la réglementation, ou des questions techniques sur l’avion sur lequel je vole en ce moment. Voici ce que "l’interviewer" m’a demandé à la place:
- Comment définissez-vous "succès" ?
- A quel moment pouvez-vous dire que vous avez réussi dans la vie ?
- Quelles sont vos trois qualités ?
- Qu’est-ce que vous préférez le plus dans le métier de pilote de ligne ?
- Est-ce que vous préférez être copi sur EMB-145, basé à Houston ou être Captain sur Beech-1900, basé à Cleveland ?
- Pourquoi ?
- Quelles sont vos trois compagnies aériennes préférées ? etc.
Je me suis demandé si ce genre d’entretien est spécifique aux compagnies américaines ou si c’est vraiment la nouvelle manière de déterminer la qualité d’un candidat pilote. Qu’est-ce qu’ils essayent de déterminer par mes réponses ? Si quelqu’un a passé un entretien avec une compagnie française peut-il me dire s’il avait le même genre de questions?

***
> Pour quelles raisons hésiterais-tu ?
- Les salaires sont meilleurs dans l’Air Ambulance que dans les Régionales.
- Je rentre chez moi tous les jours.
- Je préfère l’Arizona à Washington DC.
- Je préfère transporter un patient que 19 pax grincheux.
- Me poser de nuit sur des petits terrains dans les montagnes avec un Jetstream est beaucoup plus fun que sur une piste de 10000 pieds.
- Les Indiens ont besoin de moi ;-)
- Je suis fou.
> Au fait, t’as combien d’heures de vol et combien de twin ?
J’ai à peu près 1300h total. Dont 80h en tour de piste à Neuhof en DR400 par beau temps (souvenirs inoubliables). J’ai à peu près 550h de bi.
A plus.