PILOTE.US - Journal d'un pilote francais aux Etats-Unis

@piloteus

Mon histoire



Voler en Arizona

Hey, amigos (et amigas).

Désolé de ne pas avoir donné de signes de vie depuis quelques mois. Je m’en veux terriblement. Je vais faire ce que fait la mafia japonaise dans ce cas-là et je vais me couper le petit doigt de la main gauche. Ca m’apprendra. Cependant, ca risquerait de retarder nos correspondances futures.

Anyway, j’ai quitté l’Air Ambulance et je me suis vendu à la Ligne (avec un grand 'L'). D’ailleurs, je fais la rotation Washington - Cleveland ce soir. Je reviens demain et that’s all, folks, pour la journée. L’hôtel à Cleveland est pas mal. Par contre le p’tit dej', le jus d’orange il est vraiment trop frais le matin. Et qu’est-ce que ca fait mal au dent !

Oui, petite pensée pour l’Arizona. Il faisait beau et chaud tous les jours. Et comme vous le savez, j'étais un 'Lifeguard' donc priorité sur tout le trafic. J'étais pas 18ème au décollage comme à Newark la semaine dernière. C'était le plus beau métier du monde. Et faire de l’instruction avec des Frenchies pendant mes jours de congés était le 2ème plus beau métier du monde.

Voler avec Philippe était un vrai régal. Un jour, on rentrait de chez plus trop-z-où dans le désert et on s’est s’arrêté juste au Nord de Phœnix pour prendre un pot. Le terrain s’appelait Deer Valley. On attendait que le soleil se couche un peu.

Apres avoir payé les 3$ qu’on devait pour le verre géant rempli de glaçons et de Coca (ou c'était du Docteur Pepper?), on a mis le jaune flashy Cessna 152 en route et on a fait la Biltmore transition (traversée de Phœnix à 2000 pieds AGL) vers le Sud.
Philippe a atterri de nuit sur l’aéroport de Chandler comme s’il avait fait ça toute ca vie. Avec genre 70h de vol total et aucune qualif de nuit. Il m’a avoué par la suite qu’il avait vu un pote à lui le faire lors d’un vol le week-end dernier, ou un truc comme ça. Bref, c'était lui l’instructeur à bord.

Allez, je vous laisse. Je dois aller mettre mon uniforme. Je vole avec un vieux aujourd’hui. Je crois qu’il s’appelle James quelquechose… j’ai oublié. Le temps est assez clair aujourd’hui à Washington. Ca devrait être une promenade dans le parc.